Un institut montréalais tourné vers le monde !
Bernard Derome, Président
MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada

Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études et de recherches sur le Brésil (CERB) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Chaire de responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Groupe de recherche en droit international et comparé de la consommation (GREDICC) Groupe de recherche sur les espaces publics et les innovations politiques (GREPIP) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Carré rose Carré jaune Carré jaune

Accueil > Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques > Au sein de la Maison-Blanche

À paraître en mars 2015 au Québec

Au sein de la Maison-Blanche

De Truman à Obama, la formulation (imprévisible) de la politique étrangère des États-Unis, 20 février 2015

Comment expliquer la décision du président Obama de renverser le régime de Kadhafi en Libye mais pas celui d’Assad en Syrie ? Comment élucider celle de George W. Bush d’envahir l’Irak au cours de l’hiver 2003 ? Quels sont les facteurs qui nous permettent de comprendre les décisions qui ont influencé le cours de l’histoire et la politique des États- Unis dans le monde au cours des soixante-dix dernières années ?

Cet ouvrage diffère de la plupart des livres écrits, en français, sur la politique étrangère américaine. Il permet aux étudiants et aux chercheurs de comprendre pourquoi et comment les présidents ont pris leurs décisions dans le domaine de la politique étrangère. Il facilite la compréhension de l’histoire de la politique étrangère américaine grâce à l’évolution du processus décisionnel et à travers l’influence des déterminants psychologiques, des débats organisationnels, de la personnalité des présidents, de celle de leurs conseillers pour la sécurité nationale et des modes de gestion des affaires étrangères à la Maison-Blanche et dans le gouvernement. Ce livre propose une analyse approfondie du système décisionnel du gouvernement des États-Unis pour expliquer les choix propres à chacune des prési- dences en matière de politique étrangère depuis 1945. Le lecteur y trouvera une étude du rôle qu’ont joué les présidents, les membres du Cabinet, leurs collaborateurs et les conseil- lers pour la sécurité nationale, mais aussi les bureaucraties, dans le processus décisionnel. Au cœur de ce dispositif, les aspects institutionnels et politiques de l’évolution de l’orga- nisme décisionnel de la plus haute instance en politique étrangère, le Conseil de sécurité nationale (NSC), sont analysés systématiquement, pour chacune des présidences, étayés par de nombreux exemples tirés de 70 ans d’histoire de la politique extérieure améri- caine. À travers ce cadre d’analyse, c’est une nouvelle conception théorique et historique que nous proposons au lecteur, qui sera ainsi en mesure de mieux discerner le sens réel des décisions prises par les présidents américains sur la scène internationale.

Charles-Philippe David, docteur de l’Université de Princeton, est professeur de science politique et titulaire de la Chaire Raoul-Dandurand à l’Université du Québec à Montréal (UQAM). Il a publié La Guerre et la Paix et La Politique étrangère des États-Unis aux Presses de Sciences Po.

Références
Presses de l’Université Laval
Mars 2015 - 1184 pages

Produit par
Suivant