Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études et de recherches sur le Brésil (CERB) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Groupe de recherche en droit international et comparé de la consommation (GREDICC) Groupe de recherche sur les espaces publics et les innovations politiques (GREPIP) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Grands événements (Audios et vidéos|supprimer_numero|supprimer_tags)

Accueil > Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) > Groupe de recherche sur l’intégration continentale (GRIC) > Intensification des liens entre les États-Unis et la Communauté de l’Afrique (...)

Intensification des liens entre les États-Unis et la Communauté de l’Afrique de l’Est

Volume 8, numéro 3, 2 mars 2015

Résumé analytique

L’Afrique n’est plus le terrain réservé des organisations d’aide au développement mais devient lieu de concurrence pour les grandes puissances qui tissent chacune à sa ma-nière de nouveaux liens avec les États africains. La der-nière manifestation de cette nouvelle réalité s’est dérou-lée le 26 février dernier alors que les États-Unis et la Communauté d‘Afrique de l’est ont signé un accord commer-cial. De portée modeste, cet accord représente une première pierre vers un futur accord de libre-échange.

Le débat sur l’adoption du Trade Promotion Authority fait toujours rage au Congrès américain et le calendrier privi-légié par l’administration Obama ne pourra être respecté. Celle-ci cherche à le faire adopter durant le mois de mars afin de faciliter la conclusion du Partenariat transpaci-fique en avril.

Finalement, la Présidente de la réserve fédérale a défini-tivement fermé la porte à l’introduction dans les accords commerciaux de mesures pour combattre la manipulation des devises


Contenu

Vers une libéralisation des échanges entre l’Afrique et les États-Unis ? p 2
Le débat sur la Trade Promotion Authority retarde la conclusion du Partenariat transpacifique, p 5
La présidente de la Réserve fédérale s’oppose à l’introduction de mesures contre la manipulation des devises dans les accords commerciaux, p 6
Études économiques et articles connexes ce mois-ci, p 7


Écrit par
Suivant


Partenaires

Banqu Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal