Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de recherche sur l’impact local des firmes multinationales (CRILFM) Chaire de recherche sur l’islam contemporain en Afrique de l’Ouest (ICAO) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO de Développement Curriculaire (CUDC) Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Chaire UNESCO en communication  et technologies pour  le développement Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents Chercheur.e.s en responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Clinique internationale de défense des droits humains (CIDDHU) Groupe de recherche en cyberdiplomatie et cybersécurité (GCC) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Audios et vidéos

L’aide canadienne à Haïti comme reflet de l’alignement du Canada sur les pratiques d’aide internationale

4 mars 2015

Résumé

L’aide canadienne à Haïti s’aligne sur des pratiques d’aide internationale fortement marquées par l’ère de mondialisation et de croissance économique. C’est dans ce souci d’assurer la continuité de l’expansion de l’économie mondiale que les programmes d’aide internationaux sont conçus actuellement par les hautes instances multilatérales. Les politiques de gouvernance largement ancrées dans l’aide publique au développement revêtent une importance considérable en ce sens qu’elles garantissent la poursuite des programmes de libéralisation et de privatisation. Elles promeuvent également des réformes des institutions étatiques dans les pays en développement. En tant que membre actif des institutions financières internationales, le Canada adhère aux programmes des réformes politico-institutionnelles imposées aux pays récipiendaires d’aide publique au développement. Son alignement sur les stratégies de réduction de la pauvreté et sur les principes de la Déclaration de Paris en est le reflet. Le renforcement des institutions étatiques et la promotion de la croissance économique sont devenus des objectifs de politique étrangère déterminants dans son engagement envers Haïti. Depuis les années 1990, le Canada apporte un soutien considérable à une série de réformes en Haïti allant dans le sens de la construction d’un État « efficace ». Ainsi, contribue-t-il de façon spécifique aux réformes politico-institutionnelles du système judiciaire, de la police et de la gestion publique. Ce sont autant d’efforts qui convergent vers un confinement du rôle de l’État à des aspects très précis comme l’établissement d’un environnement favorable au capital privé.

Écrit par

D'autres publications

Sebastian Santander et Antonios Vlassis sont membres du CEIM

EU in Global Affairs : Constrained Ambition in an Unpredictable World ?

Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)

European Foreign Affairs Review, 26 février 2020, par Sebastian Santander, Antonios Vlassis

Ouvrages collectifs | Éric Mottet est professeur au Département de géographie de l’UQAM et codirecteur de l’Observatoire de l’Asie de l’Est du Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)

Manuel de géopolitique. Enjeux de pouvoir sur des territoires

Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Observatoire de l’Asie de l’Est (OAE)

Armand Colin, 2020, 384 pages, 25 février 2020, par Éric Mottet

Recommandations politiques | Les recommandations politiques sont élaborées dans le cadre du think tank de l’IEIM

La stratégie internationale du Canada en matière de cybersécurité : enjeux et recommandations

Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Groupe de recherche en cyberdiplomatie et cybersécurité (GCC)

Ce document a été rédigé par Karine Pontbriand, chercheure au sein du Groupe de recherche en cyberdiplomatie et (...), 25 février 2020, par Karine Pontbriand

Rafaël Jacob est chercheur en résidence à la Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques de l’UQAM

Sanders « le socialiste » fait peur

Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques

L’article est paru dans Le Devoir le 24 février 2020, 24 février 2020

Bernard Duhaime est professeur au Département des sciences juridiques de l’UQAM, cofondateur de la CIDDHU et membre du CIRDIS

Disparitions forcées au Mexique

Clinique internationale de défense des droits humains (CIDDHU)

L’article est paru dans Actualités UQAM le 20 février 2020, 20 février 2020, par Bernard Duhaime

Articles scientifiques | Olivier Arvisais est professeur au Département de didactique et co-président du Comité scientifique de la Chaire UNESCO de développement curriculaire (CUDC)

The Integration of Religious Elements into ISIS Textbooks

Chaire UNESCO de Développement Curriculaire (CUDC)

The Integration of Religious Elements into ISIS Textbooks, Religion & Education, Volume 47, (...), 19 février 2020

Benoît Hardy-Chartrand est chercheur associé à la Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques de l’UQAM

Gestion de crise au Japon du Covid-19

Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques

L’entrevue a eu lieu le 19 février 2020 sur les ondes de Radio-Canada, 19 février 2020

Ouvrages collectifs | Justin Massie est professeur au Département de science politique et directeur scientifique au Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ)

America’s Allies and the Decline of US Hegemony

Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ)

Routledge, 2019, 242 pages, 18 février 2020, par Justin Massie

Articles de journaux | Dossiers d’actualité | Joseph H. Chung est co-directeur de l’Observatoire de l’Asie de l’Est (OAE) et professeur associé au Département des sciences économiques

The Political Economy of Corruption : Corruption Kills People, Ruins the Economy, Violates Human Rights. The Experience of Korea

Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Observatoire de l’Asie de l’Est (OAE)

L’article est paru dans Global Research le 14 février 2020, 18 février 2020, par Joseph H. Chung


Partenaires

Banque Scotia MRI - Ministère des relations internationales Faculté de science politique et de droit Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)