Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de recherche sur l’islam contemporain en Afrique de l’Ouest (ICAO) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO de Développement Curriculaire (CUDC) Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Chaire UNESCO en communication  et technologies pour  le développement Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents Chercheur.e.s en responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Clinique internationale de défense des droits humains (CIDDHU) Groupe de recherche en cyberdiplomatie et cybersécurité (GCC) Groupe de recherche en droit international et comparé de la consommation (GREDICC) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Audios et vidéos

Neoliberal Modes of Participation in Frontier Settings : Mining, Multilateral Meddling, and Politics in Laos

Pascale Hatcher, 2 avril 2015

After decades promoting highly liberalised mining codes, the World Bank Group has now positioned poverty reduction and environmental sustainability as the fundamental objectives of its involvement in the sector. Within this new approach, local participation occupies a central position, whereby a loosely defined mix of local associations, as well as residents of local communities affected by mining activities, is to have a voice in every stage of a given mining project. Building on the case of Laos, this article investigates both the participatory model promoted by the World Bank and the politics of the model’s implementation. The analysis suggests that the involvement of local communities is ensconced within a framework which conceives participatory schemes as a management tool to, first and foremost, circumscribe the risks faced by mining investors. While this represents a clear attempt to mitigate political risk in order to facilitate the larger project of building new liberal markets, it further raises questions linked to the remodelling of political notions of empowerment and representation.

Pour lire l’article, cliquez ici.

Écrit par

D'autres publications

Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)

Critique internationale, n° 81, octobre-décembre 2018, 1er décembre 2018, par Romain Lecler

Articles scientifiques | Bernard Duhaime est professeur au Département des sciences juridiques de l’UQAM, affilié à la CIDDHU et membre du CIRDIS

Protection of migrants from enforced disappearance : A human rights perspective

« The missing », International Review of the Red Cross, Volume 99, No. 905, 26 novembre 2018, par Bernard Duhaime


Partenaires

Banque Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Faculté de science politique et de droit Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)