Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de recherche sur l’islam contemporain en Afrique de l’Ouest (ICAO) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO de Développement Curriculaire (CUDC) Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Chaire UNESCO en communication  et technologies pour  le développement Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents Chercheur.e.s en responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Clinique internationale de défense des droits humains (CIDDHU) Groupe de recherche en cyberdiplomatie et cybersécurité (GCC) Groupe de recherche en droit international et comparé de la consommation (GREDICC) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Audios et vidéos

Multinationales américaines : une arme au service de Washington et de sa stratégie économique ?

Geostrategie, oct-nov 2015, 23 octobre 2015

Abstract de l’entrevue :
Les firmes multinationales (FMN) américaines sont des
acteurs incontournables de l’économie mondiale et parmi
les plus puissantes au monde, quels que soient les secteurs
d’activité. D’où leur vient cette puissance ? Sont-elles les
mieux adaptées à la mondialisation ?
Christian Deblock : C’est une question très ancienne (1) qui
remonte aux années 1960. On s’interrogeait alors sur la raison
de la présence des firmes américaines qui, à l’époque, étaient
encore plus dominantes, bien qu’elles soient plus internationalisées
aujourd’hui, comme l’illustrent ces chiffres, obtenus
à partir des données du Bureau of Economic Analysis (BEA) :
dans les années 1980, 22 % des emplois totaux des firmes
américaines étaient dans des filiales à l’étranger, contre environ
35 % à l’heure actuelle. Nous pouvons donner trois éléments
principaux d’explication de cette présence américaine à
l’international.

Pour consulter tout le contenu, visiter le site web http://www.geostrategique.com/


Écrit par

D'autres publications

Articles de journaux | Le dernier article de Joseph H. Chung est en ligne !

Korea-Japan Trade Plus War : Where Are You Going Mr. Shinzo Abe ?

Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)

L’article est paru dans Global Research le 18 juillet 2019, 19 août 2019, par Joseph H. Chung

Articles de journaux | Le dernier article de Joseph H. Chung est en ligne !

La guerre commerciale Corée-Japon : Que voulez-vous M. Shinzo Abe ?

Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Observatoire de l’Asie de l’Est (OAE)

L’article est paru sur le site Mondialisation.ca le 15 juillet 2019, 15 juillet 2019, par Joseph H. Chung


Partenaires

Banque Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Faculté de science politique et de droit Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)