Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études et de recherches sur le Brésil (CERB) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Groupe de recherche en droit international et comparé de la consommation (GREDICC) Groupe de recherche sur les espaces publics et les innovations politiques (GREPIP) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Grands événements (Audios et vidéos|supprimer_numero|supprimer_tags)

Accueil > Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) > Observatoire des Amériques (ODA) > Évolution des politiques migratoires au Mexique au cours de la période 2000 – (...)

Évolution des politiques migratoires au Mexique au cours de la période 2000 – 2012, ou comment la migration est progressivement abordée dans une approche de sécurité nationale

Volume 15, numéro 7, octobre 2015, 12 octobre 2015

Résumé

Dans cette chronique, il s’agit d’examiner quelles ont été les réalisations du gouvernement mexicain en matière de politique migratoire à partir du début des années 2000. On peut en effet observer durant le mandat de Vicente Fox (2000-2006) une série de changements en vue d’améliorer la gestion des flux migratoires, flux qui ont augmenté considérablement pendant la même période. Rappelons que le Mexique n’est pas seulement un pays d’émigration, mais également d’immigration et de transit pour un nombre croissant de personnes en provenance d’Amérique centrale (Guatemala, Honduras et Salvador principalement). Ces réformes, qui se poursuivent pendant le sexennat de Felipe Calderón (2007-2012), se traduisent par diverses actions visant à augmenter la sécurité sur le territoire national, à faciliter la circulation des personnes, à faire respecter les droits de l’homme, tout en opérant certaines transformations au niveau législatif. Nous proposons donc d’analyser ces mesures et de mettre en relief leurs forces et leurs limitations.
Mots-clés : Mexique ; politiques migratoires ; migration centraméricaine ; sécurité ; droits de l’homme

Resumen

En esta crónica, examinamos cuales han sido las acciones del gobierno mexicano en materia de política migratoria a partir de inicios de los años 2000. Se puede observar durante el mandato de Vicente Fox (2000-2006) una serie de cambios para mejorar la gestión de los flujos migratorios, los cuales crecieron considerablemente durante el mismo periodo. Recordemos que México no es sólo un país de emigración, sino también de inmigración y tránsito para un número creciente de personas que provienen de América Central (principalmente de Guatemala, Honduras y Salvador). Dichas reformas continuaron durante el sexenio de Felipe Calderón (2007-2012) y se tradujeron en diversas acciones que pretendían aumentar la seguridad en el territorio nacional, agilizar la circulación de las personas, fomentar los derechos humanos de los migrantes, efectuando ciertas transformaciones a nivel legislativo. Proponemos, entonces, analizar estas medidas y poner de relieve sus fuerzas y debilidades.
Palabras claves : México ; políticas migratorias ; migración centroamericana ; seguridad ; derechos humanos


Écrit par
Suivant


Partenaires

Banqu Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal