Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de recherche sur l’islam contemporain en Afrique de l’Ouest (ICAO) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO de Développement Curriculaire (CUDC) Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Chaire UNESCO en communication  et technologies pour  le développement Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents Chercheur.e.s en responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Clinique internationale de défense des droits humains (CIDDHU) Groupe de recherche en cyberdiplomatie et cybersécurité (GCC) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Audios et vidéos

En marge du sommet

Afrique - Inde : Réflexions sur les conditions et enjeux d’un partenariat gagnant-gagnant

Une analyse de notre collègue Alioune Ndiaye, 29 octobre 2015

Fondé sur les idées et l’esprit de Bandung, le partenariat Afrique - Inde semble être à un tournant décisif, propulsé par la croissance économique de ces deux régions et l’accentuation des échanges entre elles. Le sommet de 2015 suscite, dès lors, un intérêt grandissant ainsi qu’en atteste la représentation de 54 pays africains. Lors des précédentes éditions de 2008 et 2011, les représentations étaient limitées aux Communautés économiques régionales (Cer), dans le respect de l’accord de Banjul. L’implication des acteurs régionaux est d’ailleurs un atout du partenariat Afrique-Inde et doit perdurer, au bénéfice du développement régional en Afrique. Cette coopération régionale permet la mobilisation et le partage de positions communes dans les organisations internationales. Le nombre important de représentations africaines au sommet 2015 est donc une opportunité à saisir dans le sens de renouveler et d’accélérer le partenariat Afrique-Inde. La présente réflexion s’inscrit dans cette voie, à travers une perspective croisée de la part de deux chercheurs indien et africain, sur les enjeux du Sommet et de la coopération indo-africaine.

Lire la suite :
http://www.lesoleil.sn/index.php?option=com_content&view=article&id=44128:afrique-inde--reflexions-sur-les-conditions-et-enjeux-dun-partenariat-gagnant-gagnant&catid=238:idees-et-reflexions

D'autres publications

Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)

Critique internationale, n° 81, octobre-décembre 2018, 1er décembre 2018, par Romain Lecler

Articles scientifiques | Bernard Duhaime est professeur au Département des sciences juridiques de l’UQAM, affilié à la CIDDHU et membre du CIRDIS

Protection of migrants from enforced disappearance : A human rights perspective

« The missing », International Review of the Red Cross, Volume 99, No. 905, 26 novembre 2018, par Bernard Duhaime


Partenaires

Banque Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Faculté de science politique et de droit Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)