Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de recherche sur l’impact local des firmes multinationales (CRILFM) Chaire de recherche sur l’islam contemporain en Afrique de l’Ouest (ICAO) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO de Développement Curriculaire (CUDC) Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Chaire UNESCO en communication  et technologies pour  le développement Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents Chercheur.e.s en responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Clinique internationale de défense des droits humains (CIDDHU) Groupe de recherche en cyberdiplomatie et cybersécurité (GCC) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Audios et vidéos

Contre-radicalisation : faut-il craindre ou espérer ?

10 novembre 2015

Premier article du Vivre ensemble Vol 23 No 79, automne 2015, par Siegfried L. MATHELET

La dite lutte à la radicalisation vise essentiellement le terrorisme musulman, en prétendant prédire l’acte avant qu’il ne soit commis, et ce par l’identification des « opinions religieuses » et les « réseaux » où celles-ci circulent. Or cette orientation se nourrit d’une islamophobie systémique et porte atteinte aux droits fondamentaux des populations de confession musulmane ou identifiées comme telles. Elle tend également à criminaliser et discréditer différentes formes de mobilisations et dissidences sociales et politiques. Autant de dynamiques qui induisent une conception restreinte et minimaliste de la démocratie.

Voyez le texte complet dans le document joint.

Écrit par

D'autres publications

Chroniques | François LaRochelle est fellow de l’IEIM et ancien diplomate canadien

Découvrez le blogue diplomatique de M. François LaRochelle

Institut d’études internationales de Montréal (IEIM)

Ce blogue porte sur la diplomatie et les affaires internationales, 7 octobre 2019

François LaRochelle est fellow de l’IEIM

Quand les chiens aboient et que la caravane passe....

Institut d’études internationales de Montréal (IEIM)

Article paru dans le Huffington Post le 5 novembre 2018, 5 novembre 2018, par François LaRochelle


Partenaires

Banque Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Faculté de science politique et de droit Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)