Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de recherche sur l’islam contemporain en Afrique de l’Ouest (ICAO) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO de Développement Curriculaire (CUDC) Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Chaire UNESCO en communication  et technologies pour  le développement Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents Chercheur.e.s en responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Clinique internationale de défense des droits humains (CIDDHU) Groupe de recherche en cyberdiplomatie et cybersécurité (GCC) Groupe de recherche en droit international et comparé de la consommation (GREDICC) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH) Calendier

Auteur


Accueil > Les auteurs > Le Cour Grandmaison_Olivier

Olivier Le Cour Grandmaison

Biographie

Olivier Le Cour Grandmaison enseigne à l’Université d’Evry-Val-d’Essonne les sciences politiques et la philosophie politique. Il a dirigé et animé plusieurs séminaires au Collège International de Philosophie. Il a notamment publié ou copublié Les citoyennetés en Révolution 1789-1794 (1992),Les étrangers dans la Cité. Expériences européennes (1993), Le 17 octobre 1961 : un crime d’État à Paris (2001), Passions et sciences humaines (2002), Haine(s). Philosophie et politique(2002), Coloniser. Exterminer. Sur la guerre et l’État colonial (2005). Ses derniers ouvrages parus sont : La République impériale. Politique et racisme d’État (2009), Douce France. Rafles, rétentions, expulsions (2009) et De l’indigénat. Anatomie d’un "monstre" juridique : le droit colonial en Algérie et dans l’empire français (2010). Olivier Le Cour Grandmaison était juge assesseur, nommé par le Haut-Commissariat aux Réfugiés des Nations Unies, à la Commission de Recours des Réfugiés de 2000 à 2010. Il est également, depuis 2007, membre du comité de rédaction de la revue Droits, et depuis 2008, il fait partie du comité de rédaction de la revue Lignes et est membre du comité de pilotage de l’Observatoire de l’institutionnalisation de la xénophobie et il est également membre associé au Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) de l’UQAM.


Publications et événements



Partenaires

Banque Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Faculté de science politique et de droit Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)