Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de recherche sur l’islam contemporain en Afrique de l’Ouest (ICAO) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO de Développement Curriculaire (CUDC) Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Chaire UNESCO en communication  et technologies pour  le développement Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents Chercheur.e.s en responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Clinique internationale de défense des droits humains (CIDDHU) Groupe de recherche en cyberdiplomatie et cybersécurité (GCC) Groupe de recherche en droit international et comparé de la consommation (GREDICC) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH) Calendier

Auteur


Accueil > Les auteurs > Parazelli_Michel

Michel Parazelli

Biographie

Michel Parazelli est professeur à l’École de travail social de l’UQAM et il est aussi directeur de la revue Nouvelles pratiques sociales. À titre de chercheur, il est membre du Réseau interuniversitaire Villes, Régions, Monde (VRM) et chercheur régulier à la Chaire de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) de l’UQAM. Œuvrant principalement dans le champ de l’intervention sociale en milieu urbain, il s’intéresse aux rapports espace-société dont les questions d’appropriation et de gestion de l’espace public dans un contexte de marginalisation socio-urbaine. Certains de ses travaux de recherche ont traité des pratiques spatiales de socialisation des jeunes de la rue à Montréal et des pratiques de squattage en milieu urbain. Ajoutons ses intérêts pour l’intervention collective à visée démocratique et son implication dans le Collectif DéSisyphe, groupe de sociopsychanalyse supervisant des applications inspirées du dispositif Mendel, un cadre de communication favorisant l’expression, la délibération et la prise en compte des points de vue des acteurs dans un échange collectif.


Publications et événements



Partenaires

Banque Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Faculté de science politique et de droit Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)