Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de recherche sur l’impact local des firmes multinationales (CRILFM) Chaire de recherche sur l’islam contemporain en Afrique de l’Ouest (ICAO) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO de Développement Curriculaire (CUDC) Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Chaire UNESCO en communication  et technologies pour  le développement Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents Chercheur.e.s en responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Clinique internationale de défense des droits humains (CIDDHU) Groupe de recherche en cyberdiplomatie et cybersécurité (GCC) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Audios et vidéos

Diana Arghirescu

Biographie

Sinologue et philosophe de formation, ancienne étudiante de National Taiwan Normal University, Diana Arghirescu a obtenu son doctorat en Études de l’Extrême-Orient à l’Université Paris 7 (2003). Elle est aussi récipiendaire de la bourse Chiang Ching-Kuo pour études postdoctorales (2004-2006). Sa thèse révisée sur l’histoire intellectuelle de la dynastie des Song (960- 1279) et la pensée néo-confucéenne de Zhu Xi (1130-1200) est en voie de parution chez Éditions du Cerf. Ses intérêts de recherches incluent la philosophie morale en perspective interculturelle (Chine-Occident), la religion comparée (comparaison des traditions occidentales et chinoises), l’histoire intellectuelle chinoise, néo-confucianisme des Song et nouveau confucianisme du XXe siècle, ainsi que le rapport entre le confucianisme et le bouddhisme Chan à l’époque classique. Son étude sur la spiritualité néo-confucéenne du classique Daxue (La Grande Étude) est en voie de parution dans Journal of Chinese Philosophy. Elle collabore actuellement avec l’Institute for Advanced Studies in Humanities and Social Sciences (IHS) de National Taiwan University (NTU) dans le cadre d’une recherche sur le nouveau confucianisme du XXe siècle en Asie de l’Est. Diana Arghirescu travaille présentement sur une parallèle entre des textes néo-confucéens et bouddhistes des Song afin d’interpréter la complémentarité des spiritualités et des pratiques confucéenne et bouddhiste (Chan).

Publications et activités


Partenaires

Banque Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Faculté de science politique et de droit Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)