UQAM

Suivre les négociations dans les Amériques, étudier les formes nouvelles que prend
l’intégration, servir de carrefour de recherche et participer au débat public.

Activités

Conférence "Les élections présidentielles du 4 novembre au Guatemala : bilan et perspectives"

Mardi 13 novembre 2007 de 12h30 à 14h00
local A-1715, pavillon Hubert-Aquin, UQAM, métro Berri-UQAM
Entrée libre

Le Guatemala n’en finit plus d’être en transition vers la démocratie. Durant la guerre civile qui a duré de 1960 à 1996, le terrorisme d’État y a fait plus de 200 000 morts parmi une population d’environ 11 millions d’habitants-. Dix ans après la signature des Accords de paix, censés jeter les bases de la reconstruction démocratique, mais à toute fin pratique non appliqués, 6000 personnes sont assassinées chaque année dans ce pays d’Amérique centrale, y compris pour des raisons politiques. Loin de s’améliorer, même faiblement, la situation empire : le Guatemala menace de sombrer dans l’ingouvernabilité, au grand dam de la communauté internationale qui attend avec impatience un gouvernement qui puisse enfin de “tourner la page” sur l’après-guerre.


Conférencier : Étienne Roy-Grégoire,

Membre du Projet Accompagnement Québec-Guatemala, ex-coordonnateur au Guatemala du PAQG et de la Coordination de l’accompagnement international au Guatemala (CAIG) entre 2002 et 2007.

Entrée libre

[Visionnez la présentation PowerPoint de la conférence->


Organisé par

À surveiller