> >

Résistance, mobilité et identités autochtones en Nouvelle-Espagne, XVIe-XVIIe siècles

Vendredi 13 avril 2018, de 12h30 à 14h, salle A-3740, pavillon Hubert-Aquin (UQAM)


Par Laurent Corbeil, Chargé de cours et chercheur, Département d’histoire, Université d’Ottawa

Sous la présidence de Victor Armony, Département de sociologie, UQÀM

Résumé

L’une des réactions autochtones à la conquête du Mexique et aux vagues d’épidémies du XVIe siècle fut la mobilité. Au tournant du XVIIe siècle, des dizaines de milliers de Mésoaméricains s’étaient déplacés vers le nord des colonies espagnoles, dans les villes minières où s’entremêlèrent cultures et langues autochtones. Cette présentation discutera des processus de migration, de la contribution autochtone à l’établissement des villes minières et des relations interethniques qui en découlèrent. Nous y découvrirons un monde fascinant où les autochtones firent leurs places et leurs rôles, malgré la domination espagnole.

Partager sur :

Événements à venir

Nous joindre

Adresse civique
Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Pavillon Hubert-Aquin, 1er étage
Bureau A-1560
Montréal (Québec) H2L 2C5 CANADA

Téléphone : 514 987-3000 poste 3910
Télécopieur : 514 987-0397
Courriel : ceim@uqam.ca

À propos

Doté d’une structure souple favorisant la recherche, l’innovation et l’échange des idées, le CEIM réunit des chercheurs de réputation internationale spécialistes de l’économie politique des processus d’intégration et de mondialisation.

Abonnez-vous au bulletin