> >

Les demandeurs d’asiles haïtiens en attente à Montréal

Vendredi 14 septembre 2018 de 12h30 à 14h00, salle A-3740, pavillon Hubert-Aquin (UQAM)


Depuis l’année 2016 des pays de l’Amérique du sud comme le Brésil ensuite le chili ou l’argentine reçoivent d’immigrants Haïtiens. Ces ouvertures des frontières ont eu de mode de gestion différent par les gouvernements de ces pays d’accueil. Le gouvernement de Donald TRUMP des États-Unis d’Amérique, refuse de prolonger le TPS (statut de protection temporaire) aux Haïtiens, ce qui a provoqué de flux de traverser à la frontière terrestre Canada – États-Unis par des Haïtiens demandeurs d’asile ou refugiés. Après les prélèvements et l’analyse préliminaire de données d’observations, d’informations et des entretiens semi-structurés avec une dizaine de demandeurs d’asile, nous nous sommes parvenus à des évidences qui semble réfuter des hypothèses établies. Au fait, il sera question de savoir quels sont les profils socio-économiques de ces demandeurs d’asile. Nous nous convenons que leurs discours varient suivant des expériences personnelles vécues dans les espaces de rétention et de détention durant l’attente et aussi dépendamment du refus obtenu dans les phases d’appel de leur fondement de demande du statut d’asilé entre autres.

Partager sur :

Nous joindre

Adresse civique
Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Pavillon Hubert-Aquin, 1er étage
Bureau A-1560
Montréal (Québec) H2L 2C5 CANADA

Téléphone : 514 987-3000 poste 3910
Télécopieur : 514 987-0397
Courriel : ceim@uqam.ca

À propos

Doté d’une structure souple favorisant la recherche, l’innovation et l’échange des idées, le CEIM réunit des chercheurs de réputation internationale spécialistes de l’économie politique des processus d’intégration et de mondialisation.

Abonnez-vous au bulletin