> >

La culture à l’ère du numérique : pour un nouveau modèle de gouvernance internationale ?

Dimanche 13 octobre 2013 à 15h00, Palais des congrès, Montréal


La Convention de l’UNESCO sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles renvoie aux États la responsabilité de protéger et de promouvoir la diversité culturelle, et permet de légitimer la mise en place de politiques publiques et de mesures de protection des expressions culturelles sur leur territoire. Or, avec le développement des technologies de l’information et des communications (TIC), nous assistons actuellement à une transformation sociale véhiculée par une déterritorialisation de la culture qui fait en sorte que le modèle traditionnel de gouvernance pour la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles semble de moins en moins adéquat. Dans le contexte actuel, où la production et la diffusion de contenus culturels peuvent se faire sans entraves, la Convention de l’UNESCO représente-t-elle toujours un outil efficace pour la réalisation des objectifs qu’elle vise à l’ère du numérique ?

Nous proposons de repenser les notions de « protection » et de « promotion » de la diversité des expressions culturelles en revisitant le rapport entre la culture et le territoire par le biais d’un questionnement sur le concept même d’expression culturelle à l’ère du numérique. Nous démontrons que l’Internet représente un espace qui permet aux individus d’intégrer une communauté culturelle déterritorialisée sur la base d’idées, de valeurs et de symboles. Or, le meilleur moyen de protéger la diversité des expressions culturelles est de la promouvoir en lui donnant accès à des espaces libres, et c’est pourquoi la Convention représente plus que jamais un outil indispensable mais qui se doit d’évoluer.

Conférenciers :

Free Trade, Cultural Policies and the Digital Revolution
Gilbert Gagné (Université Bishop’s) et
Antonio Vlassis (Université Libre de Bruxelles)

Internet et enjeux de diversité culturelle
Michèle Rioux (UQAM)

La déterritorialisation de la culture à l’ère du numérique : quelle place pour la protection et la promotion de la diversité culturelle ?
Jean Jauvin (UQAM) et
Kim Fontaine-Skronski (Université Laval)

Quand  : Dimanche 13 octobre 2013, à 15h00
 : Palais des congrès de Montréal, Local 522B

Pour en savoir plus : http://www.wssf2013.org/fr/panel-comit%C3%A9/la-culture-l-re-num-rique-pour-un-nouveau-mod-le-de-gouvernance-internationale

Partager sur :

Événements à venir

Nous joindre

Adresse civique
Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Pavillon Hubert-Aquin, 1er étage
Bureau A-1560
Montréal (Québec) H2L 2C5 CANADA

Téléphone : 514 987-3000 poste 3910
Télécopieur : 514 987-0397
Courriel : ceim@uqam.ca

À propos

Doté d’une structure souple favorisant la recherche, l’innovation et l’échange des idées, le CEIM réunit des chercheurs de réputation internationale spécialistes de l’économie politique des processus d’intégration et de mondialisation.

Abonnez-vous au bulletin