Accueil > Calendrier des activités > Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et (...) > Penser l’Afrique autrement : Innovations sociales et défis du développement

Université d’été sous les baobabs (3e édition)

Penser l’Afrique autrement : Innovations sociales et défis du développement

Mai-juin 2018

Par Assia Chihab, Marie Nathalie LeBlanc, Issiaka Mandé

L’Université d’été sous les baobabs s’adresse aux étudiantes et étudiants inscrits à la maîtrise ou en fin de baccalauréat dans des programmes en sciences humaines ou sociales. Elle leur offre la possibilité de suivre deux cours reconnus dans des programmes universitaires, selon leur cycle d’études. Conduite par Marie Nathalie LeBlanc, professeure au Département de sociologie, et Issiaka Mandé, professeur au Département de science politique de l’UQAM, l’Université d’été sous les Baobabs se déroulera en deux temps : à Montréal à la fin du mois de mai 2018 (15 heures d’enseignement) et en Côte d’ivoire en juin (75 heures d’enseignement). La formation en Côte d’Ivoire se tiendra à l’Université Félix-Houphouët-Boigny, à Abidjan, mais aussi à l’Université Alassane Ouattara, à Bouaké.

Le sujet central de cette université d’été est l’étude des transformations sociales, politiques, économiques et culturelles qui caractérisent les sociétés africaines postcoloniales. Ces transformations seront abordées en lien avec les problématiques contemporaines auxquelles ces sociétés sont confrontées, les défis posés par l’intégration régionale et la mondialisation, les conjonctures intérieures et étrangères ainsi que le poids des héritages et de la longue durée africaine.

L’Université d’été sous les Baobabs comportera des conférences et des cours magistraux, des activités de terrain avec observation, des causeries-débat et autres formes de discussion, des visites pédagogiques, mais aussi culturelles et touristiques. Les conférences seront données par des chercheurs en poste en Côte d’Ivoire (politologues, sociologues, anthropologues, historiens et démographes) et les formations par les professeurs LeBlanc et Mandé. Par ailleurs, les étudiantes et étudiants auront l’occasion d’échanger sur les problématiques abordées avec des étudiants et étudiantes ivoiriens, des décideurs, des opérateurs et des opératrices économiques, des membres des organisations de la société civile, des représentants des médias et des organismes communautaires, etc.

Pour plus d’information, veuillez contacter les professeurs Mandé (mande.issiaka@uqam.ca) ou LeBlanc (leblanc.marienathalie@uqam.ca).