Accueil > Calendrier des activités > Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et (...) > Chaire C.-A. Poissant > GRAMA > Secteur minier et développement en République démocratique du Congo : Après le (...)

Secteur minier et développement en République démocratique du Congo : Après le « tout aux minerais », où trouver de l’emploi au Sud-Kivu depuis l’application de la loi américaine Dodd-Frank ?

Jeudi 24 avril 2014 - 12h30-14h00, UQAM

Par Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS)

SECTEUR MINIER ET DEVELOPPEMENT
EN REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO

Après le « tout aux minerais », où trouver de l’emploi au Sud-Kivu
depuis l’application de la loi américaine Dodd-Frank ?

Jeudi 24 avril 2014 - 12h30-14h00, UQAM

Local A-1715, pav. Hubert-Aquin
400 rue Ste-Catherine Est, UQAM, Métro Berri-UQAM

PRENDRONT LA PAROLE

Didier DE FAILLY, s.j., Directeur du Bureau d’études scientifiques et techniques (BEST) à Bukavu, dans la province du Sud-Kivu en République démocratique du Congo (RDC)

Denis TOUGAS, Entraide missionnaire et coordonnateur de la Table de concertation sur la région des Grands Lacs africains, spécialiste de la République démocratique du Congo


Didier de Failly est Jésuite d’origine belge arrivé en République du Congo en 1966. Il a reçu une formation en Sociologie rurale et a travaillé en développement international tout au long de sa carrière. Didier de Failly a fait partie de l’équipe d’INADES-FORMATION-Zaïre durant 10 ans (1975-1985). Il a été muté à l’Est du pays (Bukavu) en 1985 où il a travaillé pendant 4 années (1988-1991) au Programme européen de coopération pour le Kivu jusqu’à son arrêt pour des raisons politiques. Depuis février 1997, il est le directeur du Bureau d’Etudes Scientifiques et Techniques (BEST), qui est un service de la Communauté Baptiste du Centre de l’Afrique ( 3e CBCA). Didier de Failly a publié son premier article sur le colobo-tantalite sous le titre « Coltan : pour comprendre… » en 2001 quand débutait une demande mondiale sans précédent pour ce minerais. Plus récemment, en 2013, il publiait « Le secteur minier en RDC : quelle transformation pour quel développement ? ». Il a entrepris de nombreuses recherches et a participé à de nombreuses conférences en République Démocratique du Congo, en Afrique plus généralement, en Amérique centrale, du Sud et du Nord et en Inde.