> >

Le nouveau Partenariat transPacifique

Mardi 27 mars 2018 de 13h30 à 15h30, salle A-1715, pavillon Hubert-Aquin (UQAM)


L’Observatoire de l’Asie de l’Est (OAE) et le Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) vous invite à participer à la conférence :

« Le nouveau Partenariat transPacifique : simple rééquilibrage des puissances régionales ou bouleversement fondamental ? »

L’Accord de Partenariat transpacifique global et progressiste (PTPGP) réunit plus de 500 millions d’habitants, un marché très éclaté, contrairement à l’AÉCG ou l’ALÉNA. Leur point commun, le Pacifique, tend à les séparer davantage qu’à les unir. Quels seront les effets du PTPGP dans la région de l’Asie de l’Est mais aussi en Amérique latine ? Quels impacts sont attendus sur les flux commerciaux ?
Ses effets seront certes économiques, mais aussi politiques. Le Japon a déjà indiqué son souhait de faire du PTPGP, tout comme du G7, le fer de lance d’une politique internationale de primauté de la règle de droit, en contrepoids des mouvements totalitaristes qui émergent un peu partout. Quel poids politique le PTPGP peut-il jouer ?

CONFÉRENCIERS

MATHIEU ARÈS, Professeur, École de politique appliquée, Université de Sherbrooke
ÉRIC BOULANGER, Chargé de cours et Co-directeur de l’Observatoire de l’Asie de l’Est (OAE), UQÀM
ÉRIC MOTTET, Professeur, Co-directeur de l’Observatoire de l’Asie de l’Est (OAE), UQÀM et Directeur adjoint du CQEG
ZHAN SU, Professeur et Directeur de la Chaire Stephen-A.-Jarislowsky en gestion des affaires internationales, Université Laval

Inscription ici

Informations : www.ceim.uqam.ca

Partenaires :

Partager sur :

Nous joindre

Adresse postale
Observatoire de l’Asie de l’Est
Département de science politique
Université du Québec à Montréal
CP 8888, succursale Centre-Ville
Montréal (Québec) H3C 3P8 CANADA

Téléphone : 514 987-3000, poste 2296
Télécopieur : 514 987-0397
oae@uqam.ca

Présentation

L’Observatoire de l’Asie de l’Est (OAE), établi en 2013 par le Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) à l’Université du Québec à Montréal, a comme mission d’observer, de présenter et d’analyser l’économie politique, la géopolitique, la géo-économie et les questions de sécurité de cette région, c’est-à-dire les deux Corées, la Chine, Taïwan, le Japon ainsi que les onze pays d’Asie du Sud-Est, en lien avec la mondialisation, les processus d’intégration régionale et leurs modèles de gouvernance et de régulation.

Abonnez-vous au bulletin