Groupe de recherche sur les espaces publics et les innovations politiques (GREPIP)

Séminaire interdisciplinaire sur l’Amérique latine

Résistance autochtone au Chili

Mercredi 11 décembre 2013 de 12h30 à 14h00, A-3715, UQAM

Par Groupe de recherche sur les espaces publics et les innovations politiques (GREPIP)

La Chaire tiendra un Séminaire interdisciplinaire sur l’Amérique latine (SIAL) de fin d’année avec Ximena Cuadra Montoya, étudiante à la maîtrise en science politique. Elle nous entretiendra de la résistance autochtone au Chili face à l’extractivisme et en relation au consentement comme faisant partie du processus de lutte décoloniale.

Dans la diversité des mobilisations sociales des dernières années au Chili, l’on peut distinguer celles qui sont déclenchées par un malaise des autochtones face à l’installation de divers projets extractifs des ressources naturelles. Le débat actuel repose sur le droit au consentement et le refus de nombreux acteurs autochtones à participer aux mécanismes de consultation gouvernementaux et des entreprises qu’ils estiment biaisés. Cette situation permet d’analyser comment ces types de contestation remettent en cause le statut des autochtones face au processus politique et de comprendre dans quelle mesure ces acteurs politiques s’interrogent sur leur condition de subordination coloniale qui persiste face à l’État et, plus généralement, face à la société majoritaire.

Mercredi, 11 Décembre, 2013
12:30 - 14:00
A-3715