Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophique de la justice et de la société démocratique | UQAM La déesse grecque Athéna - Musée archéologique du Pirée
13 juin 2016

Chaire Unesco de philosophie politique et juridique : penser et agir dans la liberté !

Un vidéo-documentaire sur la Chaire, sa fondatrice et ses membres

Ce petit film vidéo réalisé par Fayçal Farhi, post-doc actuel à la Chaire, présente ce pôle d’excellence de la philosophie vivante, à travers le récit du trajet personnel de Josiane Boulad-Ayoub, fondatrice et titulaire de la Chaire Unesco de philosophie, créée en 1999. Siegfried Mathelet et Mouna Aït Kabboura, respectivement post-doc et doctorante à la Chaire, concluent l’entretien, par l’exposé de leurs recherches en cours. Faute de temps, plusieurs autres recherches, tel que le projet PhiloJeunes, n’ont pu être évoquées. Il suffira, sans doute, de rappeler que tous ces travaux, ensemble avec les collections qui les relaient, sont axés sur un projet particulier : ouvrir un espace de pensée critique sur l’exigence, pour la communauté internationale, de se doter d’institutions qui feront que la liberté n’appartienne plus seulement à ceux qui dominent le marché, et tenter ainsi de délimiter les contours d’une mondialisation alternative en regard des mutations actuelles de la société. S’inspirant de Diderot et des Lumières, notre Chaire Unesco d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique a pour mot d’ordre : « faire sauter les barrières que la raison n’aura point posées ». Confrontant ainsi la rigueur de la réflexion philosophique aux problèmes du monde actuel, elle entend, tout au long de ses activités de formation, de perfectionnement, de recherche et de documentation, rendre accessible cette réflexion au plus grand nombre et se veut un élément essentiel de la sensibilisation aux valeurs de la démocratie et à la culture de la paix.

Organisé par

Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique

Mots-clés


Tunisie, cinq ans après le printemps arabe, où en est la société de droit ?Celebrating Voltaire : A Symposium