Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophique de la justice et de la société démocratique | UQAM La déesse grecque Athéna - Musée archéologique du Pirée
14 novembre 2018
unesco.pdf

Table-ronde

Journée mondiale de la philosophie - Chaire de philosophie-UNESCO de l’UQAM

Mercredi 14 novembre 2018 de 12h à 14h15, Bibliothèque de l’École nationale d’aérotechnique du Cégep Édouard-Montpetit (Longueuil)

Conférenciers invités :

Josiane Ayoub (philosophie) et Yves Couture (sciences politiques), co-titulaires de la Chaire-UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique.

Thème :

La théorie de la sympathie de Adam Smith est-elle suffisante pour expliquer ces phénomènes problématiques chez l’être humain : le suicide et le populisme ?

Lieu :

Bibliothèque de l’École nationale d’aérotechnique et rediffusion en direct du STUDIO-TÉLÉ du Campus Longueuil, Cégep Édouard-Montpetit

Programme :

12h00-12h15 : Lancement de la Journée mondiale de la philosophie et présentation des conférenciers : Josiane Ayoub et Yves Couture

12h15-12h30 : La théorie de la sympathie de Adam Smith : Marc Lamontagne

12h30-12h40 : « Qu’est-ce que le suicide et comment l’expliquer ? » : Josiane Ayoub

12h40-12h45 : Modérations : Marc Lamontagne

12h45-12h55 : « Qu’est-ce que le suicide et comment l’expliquer ? » : Yves Couture

12h55-13h00 : Modérations : Marc Lamontagne

13h00-13h15 : Questions des étudiants sur le suicide : Marc Lamontagne

13h15-13h25 : « Qu’est-ce que le populisme et comment l’expliquer ? » : Josiane Ayoub

13h25-13h30 : Modérations : Marc Lamontagne

13h30-13h40 : « Qu’est-ce que le populisme et comment l’expliquer ? » : Yves Couture

13h40-13h45 : Modérations : Marc Lamontagne

13h45-14h00 : Questions des étudiants sur le populisme : Marc Lamontagne

14h00-14h15 : Questions ouvertes

14h15 : Fin de l’événement

Organisé par

Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique

Journée mondiale Unesco 2018 Religions, identités, pratiques et perspectives plurielles