UQAM

Suivre les négociations dans les Amériques, étudier les formes nouvelles que prend
l’intégration, servir de carrefour de recherche et participer au débat public.

Publicaciones

Gabrielle W. Cusson

Double modèle agraire ou prédominance de l’agrobusiness brésilienne en Afrique ? Le cas de ProSavana au Mozambique

Volume 18, numéro 1, mars 2018

Résumé :

Dans un contexte de transformation du pouvoir mondial, les puissances émergentes n’hésitent pas à déployer des stratégies multidimensionnelles pour augmenter leur influence internationale. Dans le domaine de l’agriculture, le Brésil se présente comme une référence en termes de développement agraire et d’agriculture familiale. À travers des initiatives de coopération Sud-Sud (CSS), il exporte ainsi son double modèle agraire en Afrique afin de soutenir la révolution agraire et l’insertion du continent au marché mondial. Cependant, de vives oppositions d’intérêts entre l’agriculture à grande échelle et l’agriculture vivrière signalent les risques d’incohérences entre les deux modèles. Dans un contexte où la stratégie de CSS du Brésil s’inscrit dans un projet politique ayant comme objectif la consolidation de son statut de puissance, il est pertinent de se demander si le discours solidaire du Brésil est en adéquation avec sa politique de coopération agricole. Cette chronique aura donc comme objectif principal de démontrer les contradictions entre le discours officiel du Brésil et la réalité qui se dessine en Afrique dans le cadre de ProSavana, un projet de coopération agricole au Mozambique. Nous démontrerons que le discours solidaire propre à l’agriculture familiale sert davantage à soutenir de l’agrobusiness brésilien en Afrique.

Mots clés : Brésil, Afrique, Puissances émergentes, agrobusiness, politique de coopération agricole.