UQAM

Suivre les négociations dans les Amériques, étudier les formes nouvelles que prend
l’intégration, servir de carrefour de recherche et participer au débat public.

Publications

Mathieu Arès

La dollarisation de l’Équateur, un an plus tard

décembre 2001

Le 10 septembre 2000, les Équatoriens étaient invités à venir échanger leurs sucres1 pour des
dollars des États-Unis2 au taux de change fixe de 25 000 sucres par dollar. L’Équateur renonçait
ainsi à sa souveraineté monétaire – le dollar remplaçant désormais le sucre comme monnaie
légale – et seules quelques piécettes frappées au nom de la République continuaient à circuler de
manière symbolique. La décision avait été prise dans un contexte de crise financière et politique
majeure, le gouvernement s’accrochant à la dollarisation comme à une bouée de sauvetage3. (suite dans le document joint)