UQAM

Suivre les négociations dans les Amériques, étudier les formes nouvelles que prend
l’intégration, servir de carrefour de recherche et participer au débat public.

Publications

Michèle Rioux

Globalisation et pouvoir des entreprises

Éditions Athéna, 2005

Michèle Rioux (dir.), Globalisation et pouvoir des entreprises, Athéna Éditions, collection Économie politique internationale, Montréal, 2005, 245 pages.

Fiche de l’ouvrage sur le site des éditions Athéna

La montée en puissance des entreprises privées sur la scène internationale, l’augmentation des flux d’investissements internationaux ainsi que la mise en place de nouvelles formes de gouvernance « pro-marché » ont entraîné une reconfiguration de l’économie mondiale. Cet ouvrage met l’accent sur la tension grandissante entre l’élargissement de l’espace de liberté des firmes multinationales et l’absence de contrepouvoirs permettant de contrôler ces puissantes organisations. Quels sont, en effet, les contrepouvoirs à la mondialisation ? Si les États continuent de jouer un rôle important dans la défense de l’intérêt public, soumis qu’ils sont aux pressions de la concurrence, ces derniers hésitent à s’engager, collectivement et individuellement, dans la voie de la régulation et à aller à contre-courant de la libéralisation des marchés.Comment rétablir l’équilibre non seulement entre les droits et les devoirs des entreprises, mais également entre la liberté économique et l’intérêt public ? Telle est la question centrale que soulève cet ouvrage.

Pour commander ce livre, cliquez ici.

Ouvrage recensé dans :

- A contrario, vol. 4, no1, 2006, pp. 119-121. http://www2.unil.ch/acontrario/BR.4.1.pdf

- Canadian Public Administration, 2005.
http://www.highbeam.com/doc/1G1-141168406.html#mlt