UQAM

Suivre les négociations dans les Amériques, étudier les formes nouvelles que prend
l’intégration, servir de carrefour de recherche et participer au débat public.

Publications

Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques

AFPAK : Les causes d’une situation préoccupante

Analyse bi-mensuelle rédigée par Julien Tourreille, chercheur à l’Observatoire sur les États-Unis

Trois éléments sont particulièrement intéressants dans la nouvelle stratégie pour l’Afghanistan annoncée par Barack Obama le 27 mars dernier. Tout d’abord, le président américain a saisi l’importance de la dimension régionale du conflit afghan, en particulier les liens de cause et d’effet avec le Pakistan. Ensuite, il a fixé un objectif plus modeste et plus précis à l’intervention américaine. Il ne s’agit plus d’instaurer la démocratie en Afghanistan, mais de s’assurer qu’Al-Qaeda et d’autres mouvements radicaux ne se réimplantent et n’utilisent le sol afghan ou pakistanais pour planifier et préparer des attaques contre les États-Unis. Enfin, Barack Obama s’est engagé à consacrer davantage de moyens, tant civils que militaires, pour réussir.