> >

Vers une reconfiguration du système commercial en Asie-Pacifique : le face à face entre les États-Unis et la Chine

Volume 10, numéro 4, mai 2017


Résumé analytique

Au cours de la fin de semaine précédant la réunion annuelle du Fonds Mo-nétaire International et de la Banque Mondiale ( 17 - 21 avril ), le secrétaire au Commerce des États-Unis, Wilbur Ross, s’est inscrit en faux contre la mise en garde de la directrice-générale du FMI, Christine Lagarde, sur la montée du protectionnisme. Pour Ross, c’est le système commercial multilatéral qui est en partie responsable du déficit commercial enregistré par les États-Unis depuis les années 1970.

Après le retrait du Partenariat Transpacifique [ TPP ] en janvier dernier, deux grands enjeux se dessinent pour les États-Unis. Premièrement, la réduction du déficit commercial implique de nouveaux choix sur le plan des politiques fiscale et budgétaire. Deuxièmement, les États-Unis et la Chine devront parvenir à un accord bilatéral sur les investissements [ TBI ]. L’avenir des rapports entre les deux grandes puissances commerciales du Pacifique déterminera en grande partie la pérennité du système commercial multilatéral.

Partager sur :

Dernières publications

Nous joindre

Adresse civique
Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Pavillon Hubert-Aquin, 1er étage
Bureau A-1560
Montréal (Québec) H2L 2C5 CANADA

Téléphone : 514 987-3000 poste 3910
Télécopieur : 514 987-0397
Courriel : ceim@uqam.ca

À propos

Doté d’une structure souple favorisant la recherche, l’innovation et l’échange des idées, le CEIM réunit des chercheurs de réputation internationale spécialistes de l’économie politique des processus d’intégration et de mondialisation.

Abonnez-vous au bulletin