> >

NAFTA : The Challenges of an Uncertain Negotiation

Volume 17, numéro 4, Octobre 2017


Résumé

L’importance de l’ALÉNA pour le Canada et le Mexique rend difficile la minimisation des risques créés par la possibilité de son élimination totale. Aucun nouveau partenariat aurait suffisamment d’importance pour qu’il compense les effets négatifs que la fin de l’ALÉNA impliquerait. Ce texte explore deux volets qui peuvent potentiellement déstabiliser les négociations en cours. Le premier s’agit de l’emphase mis par l’administration Trump sur les déficits commerciaux. Puisqu’aucun accord de commerce a été négocié avec un tel objectif, les possibilités des résultats inattendus sont non négligeables. Le deuxième s’agit de la campagne présidentielle mexicaine où López Obrador a un avantage dans l’intention de vote. Car son style politique est polarisateur, les négociations commerciales avec un partenaire difficile peuvent lui aider à gagner l’élection. Le Canada essaie de créer une coalition à l’intérieur des États-Unis pour défendre l’Accord. Le résultat final va dépendre de la possibilité de le montrer comme étant une victoire politique de l’administration étatsunienne.

Mots clés : Incertitude ; ALÉNA ; négociation ; déficits ; López Obrador ; Trump

Partager sur :

Dernières publications

Nous joindre

Adresse civique
Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Pavillon Hubert-Aquin, 1er étage
Bureau A-1560
Montréal (Québec) H2L 2C5 CANADA

Téléphone : 514 987-3000 poste 3910
Télécopieur : 514 987-0397
Courriel : ceim@uqam.ca

À propos

Doté d’une structure souple favorisant la recherche, l’innovation et l’échange des idées, le CEIM réunit des chercheurs de réputation internationale spécialistes de l’économie politique des processus d’intégration et de mondialisation.

Abonnez-vous au bulletin