> >

La violence à l’agenda de la Banque interaméricaine de développement : cadrage, statistiques et approche épidémiologique

Volume 18, numéro 2, avril 2018


Résumé :

Alors qu’il ne figure initialement pas dans le mandat de la Banque interaméricaine de développement (BID), le problème de la violence fait son entrée dans l’agenda de l’organisation au milieu des années 1990. Dans cet article, je reviens sur cette période pour examiner comment la BID parvient à s’affirmer comme un acteur crédible en matière de réduction de la violence. Dans un premier temps, je mets en évidence la façon dont l’adoption d’un cadrage économique du problème de la violence et l’usage des statistiques permettent à la BID de faire accepter l’inscription de cet enjeu à son agenda. Dans un second temps, je montre comment l’alliance que la BID noue avec les acteurs de la santé publique rend acceptable son implication en matière de réduction de la violence.

Mots-clés :
Banque interaméricaine de développement (BID) ; violence ; cadrage ; certification ; santé publique ; approche épidémiologique

Partager sur :

Dernières publications

Nous joindre

Adresse civique
Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Pavillon Hubert-Aquin, 1er étage
Bureau A-1560
Montréal (Québec) H2L 2C5 CANADA

Téléphone : 514 987-3000 poste 3910
Télécopieur : 514 987-0397
Courriel : ceim@uqam.ca

À propos

Doté d’une structure souple favorisant la recherche, l’innovation et l’échange des idées, le CEIM réunit des chercheurs de réputation internationale spécialistes de l’économie politique des processus d’intégration et de mondialisation.

Abonnez-vous au bulletin