> >

Pratiques comparatives et transitions structurelles africaines

Volume 1, numéro 1, juin 2018


Résumé analytique

Ce premier numéro de VigieAfriques fait l’éloge de l’analyse comparative et fait ressortir sa pertinence pour les transitions africaines. L’administration publique comparée, traitée dans la rubrique tendance, replace la préoccupation pour les données, le rendement et les pratiques intelligentes (Klingner, 2009 : 8) au cœur des défis permettant de connaître, de comprendre et de faire évoluer les Afriques. Appliquée aux défis du développement de ce continent, l’analyse comparative permet d’avoir un regard comparatif sur tous les différents plans et programmes conçus dans le cadre du processus de développement économique et social et qui n’ont fait que complexifier toute élaboration et mise en œuvre de cadres nationaux de réalisation cohérents. Grâce à elle, enfin, il est possible de repérer quelques pratiques exemplaires transférables d’un contexte à un autre.

Mots-clés : VigieAfriquesAfrique
Partager sur :

Dernières publications

Nous joindre

Adresse civique
Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Pavillon Hubert-Aquin, 1er étage
Bureau A-1560
Montréal (Québec) H2L 2C5 CANADA

Téléphone : 514 987-3000 poste 3910
Télécopieur : 514 987-0397
Courriel : ceim@uqam.ca

À propos

Doté d’une structure souple favorisant la recherche, l’innovation et l’échange des idées, le CEIM réunit des chercheurs de réputation internationale spécialistes de l’économie politique des processus d’intégration et de mondialisation.

Abonnez-vous au bulletin