> >

Economie politique des gilets jaunes

La Crise, numéro 44, mai 2019


Résumé

La crise sociétale que connait la France depuis six mois avec le mouvement dit des "Gilets jaunes" n’est qu’un synptôme parmi d’autres d’un malaise profond dans les sociétés occidentales, qui ne peut qu’interroger les économistes sur les concepts et grilles de lecture de leur boîte à outils. Certains de ces outils ne méritent-ils pas d’être reconsidérés, soit pour obsolescence et inadéquation, soit pour modifications dans leur champ de pertinence ? C’est notamment le cas :

  • de la traditionnelle typologie des revenus salaire/profit/rente qui devient plus formelle qu’opératoire,
  • de la notion de croissance appauvrissante qui voit son champ de pertinence s’élargir,
  • de l’intégration économique internationale (multilatérale et régionale) et de la supposée symétrie d’une désintégration économique internationale.
Partager sur :

Dernières publications

Nous joindre

Adresse civique
Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Pavillon Hubert-Aquin, 1er étage
Bureau A-1560
Montréal (Québec) H2L 2C5 CANADA

Téléphone : 514 987-3000 poste 3910
Télécopieur : 514 987-0397
Courriel : ceim@uqam.ca

À propos

Doté d’une structure souple favorisant la recherche, l’innovation et l’échange des idées, le CEIM réunit des chercheurs de réputation internationale spécialistes de l’économie politique des processus d’intégration et de mondialisation.

Abonnez-vous au bulletin