> >

Un accord de libre-échange est conclu entre quatre pays d’Amérique centrale et les États-Unis, excluant le Costa Rica

No 04-02. Janvier 2004


Un accord de libre-échange entre les États-Unis et quatre pays d’Amérique centrale (ALEAC) a été conclu le 17 décembre 2003. Selon le Bureau du Représentant au Commerce des États-Unis, « cet accord éliminera les barrières commerciales et les tarifs douaniers, ouvrira les marchés et encouragera l’investissement ainsi que la croissance économique pour les pays signataires »1. Les négociations avaient débuté le 27 janvier 2003 à San José, au Costa Rica, après l’annonce du président Georges W. Bush le 16 janvier 2003. La dernière ronde de négociations s’est déroulée à Washington, du 8 au 16 décembre 2003. Les pourparlers devaient se conclure à la fin de l’année, afin de bénéficier de la voie rapide (fast track) pour l’adoption de l’accord en début d’année par le congrès américain. Le fast track ne permet toutefois pas au congrès d’amender l’ALEAC. Contestée par les pays centraméricains, la rapidité avec laquelle se sont déroulées les négociations était aussi motivée par le fait que la Chine aurait pu faire perdre des emplois à la région dès le début de 2005, particulièrement en matière de confection vestimentaire. L’administration Bush pourrait informer le Congrès américain de son intention de ratifier l’ALEAC dès la mi-janvier 2004. Le gouvernement devra à ce moment promettre au Congrès d’attendre 90 jours avant de signer l’accord.

(Suite dans le document joint)

Partager sur :

Dernières publications

Nous joindre

Adresse civique
Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Pavillon Hubert-Aquin, 1er étage
Bureau A-1560
Montréal (Québec) H2L 2C5 CANADA

Téléphone : 514 987-3000 poste 3910
Télécopieur : 514 987-0397
Courriel : ceim@uqam.ca

À propos

Doté d’une structure favorisant la recherche, l’innovation et l’échange des idées, le CEIM réunit des chercheurs de réputation internationale spécialistes de l’économie politique des processus d’intégration et de mondialisation. Les accords commerciaux, la mondialisation, le régionalisme, le pouvoir des firmes, l’impact du numérique, autant de questions qui font l’objet des recherche du centre.

Abonnez-vous au bulletin