> >

Les Indigènes au Venezuela : une entrée en politique sous les auspices de la Révolution bolivarienne

No 06-36. Novembre 2006


Les peuples indigènes1 au Venezuela comptent aujourd’hui avec le système législatif le plus avancé des pays d’Amérique Latine en matière de protection et de promotion de leurs droits : un chapitre constitutionnel inédit, une commission
législative permanente, des lois spécifiques, ainsi que trois parlementaires indigènes. Pourtant, contrairement à leurs voisins andins, ils ne représentent statistiquement que 2,3% de la population2. Le mouvement indigène, représenté au niveau national par le Congrès National des Indigènes du Venezuela (CONIVE), n’a pas non plus connu les grandes mobilisations indigènes de la CONAIE3 en Équateur ou des travailleurs boliviens des deux dernières décennies. Comment comprendre alors l’arrivée au devant de la scène politique des indigènes au Venezuela ?

(suite dans le document joint)

Partager sur :

Dernières publications

Nous joindre

Adresse civique
Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Pavillon Hubert-Aquin, 1er étage
Bureau A-1560
Montréal (Québec) H2L 2C5 CANADA

Téléphone : 514 987-3000 poste 3910
Télécopieur : 514 987-0397
Courriel : ceim@uqam.ca

À propos

Doté d’une structure favorisant la recherche, l’innovation et l’échange des idées, le CEIM réunit des chercheurs de réputation internationale spécialistes de l’économie politique des processus d’intégration et de mondialisation. Les accords commerciaux, la mondialisation, le régionalisme, le pouvoir des firmes, l’impact du numérique, autant de questions qui font l’objet des recherche du centre.

Abonnez-vous au bulletin