> >

Alan García al frente del gobierno peruano : ¿180 días de luna de miel condicionada ?

No 07-05. Février 2007


Résumé

Après quelques mois à la tête du gouvernement péruvien pour un second mandat non consécutif, Alan García Pérez profite d’une relative stabilité politique. Tout comme dans la majorité des pays latino-américains, et particulièrement au Pérou, las attentes créées pendant la période électorale offrent un répit temporaire au nouveau président qui planifie ses premières interventions et profite ainsi d’une certaine « lune de miel » avec la société civile et les forces politiques nationales. Ce laps de temps pourrait éventuellement s’étirer grâce à une utilisation efficace de la rhétorique et des habiletés politiques développées par García, ce qui lui permettrait de créer discrètement des alliances stratégiques avec divers secteurs politiques. Cette chronique cherche tout d’abord à démontrer comment l’homme politique a réussi à obtenir le poste de président du Pérou pour un deuxième mandat. Ensuite, les bases sur lesquelles la stabilité de son gouvernement repose seront explorées afin de suggérer pourquoi ces elles pourraient, à moyen terme, devenir des sources de conflits politiques et mettre en péril la stabilité de la gouvernance au Pérou.

Resumen

A seis meses de iniciado su segundo mandato presidencial no consecutivo, Alan García goza de una relativa estabilidad política. Como sucede en casi todos los países latinoamericanos y particularmente en el Perú, las expectativas creadas durante el proceso electoral ofrecen un lapso de tiempo al nuevo Presidente para planear con calma sus primeras medidas, y así gozar de una especie de “luna de miel” con la sociedad civil y con las fuerzas políticas nacionales. Eventualmente, este tiempo podría extenderse gracias a una eficaz utilización de la retórica y a las habilidades natas de un político como García para comprometer apoyos y hacer discretas alianzas con diversos sectores políticos. Primeramente, esta crónica busca mostrar cómo este político logra convertirse en presidente del Perú por una segunda ocasión. Posteriormente, serán señaladas las bases sobre las cuales la estabilidad de su gobierno se apoya, puesto que a mediano plazo, algunas de ellas podrían llegar a convertirse en fuentes de conflicto político que dificultaría la gobernabilidad en el Perú.

Partager sur :

Dernières publications

Nous joindre

Adresse civique
Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Pavillon Hubert-Aquin, 1er étage
Bureau A-1560
Montréal (Québec) H2L 2C5 CANADA

Téléphone : 514 987-3000 poste 3910
Télécopieur : 514 987-0397
Courriel : ceim@uqam.ca

À propos

Doté d’une structure favorisant la recherche, l’innovation et l’échange des idées, le CEIM réunit des chercheurs de réputation internationale spécialistes de l’économie politique des processus d’intégration et de mondialisation. Les accords commerciaux, la mondialisation, le régionalisme, le pouvoir des firmes, l’impact du numérique, autant de questions qui font l’objet des recherche du centre.

Abonnez-vous au bulletin