> >

Le Canada et l’Union européenne : du dialogue économique au partenariat renforcé ?

,

Dans une étude réalisée en 2002 pour le Ministère des relations internationales du Québec, Michèle Rioux et ses collaborateurs tiraient à propos des relations économiques transatlantiques quatre séries de constats :

- Malgré les efforts pour maintenir et renouveler la coopération, les relations transatlantiques souffrent d’un désintérêt croissant et le fossé entre les deux partenaires ne cesse de s’élargir.
- Les deux accords de libre-échange avec les États-Unis ont eu l’effet pervers de marginaliser davantage les relations du Canada avec l’Europe et de laisser celui-ci sans contrepoids véritable face à la puissance américaine.
- Le Canada éprouve beaucoup de difficultés à suivre les États-Unis et leur stratégie commerciale.
- L’Union européenne (UE) voit les États-Unis comme un interlocuteur privilégié et le Canada comme un pays ami mais secondaire.

Quelque six années plus tard, on peut toujours faire les mêmes constats :

- Nos relations commerciales avec l’UE sont relativement bonnes, mais elles ne sont pas prioritaires pour elle pour autant.
- De nouvelles initiatives ont été lancées pour relancer et approfondir le dialogue économique transatlantique, mais on peut toujours se demander si l’intérêt et la volonté politique sont vraiment là du côté européen.

Ces constats n’ont rien de surprenant en soi : ils s’inscrivent dans un double mouvement historique d’approfondissement de la relation Canada/États-Unis d’un côté et de distanciation de la relation Canada/Europe de l’autre. Pourtant, alors que les États-Unis semblent avoir renoncé à ancrer l’axe transatlantique dans une zone de libre-échange, préférant concentrer toute leur attention sur leur relation stratégique avec la Chine, le Canada et le Québec en particulier n’ont toujours pas renoncé à nouer une alliance commerciale durable avec l’Europe.

(Suite dans le document joint)

voir aussi : Canada and the EU : From Transatlantic Economic Dialogue to Monologue

Partager sur :

Dernières publications

Nous joindre

Adresse civique
Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Pavillon Hubert-Aquin, 1er étage
Bureau A-1560
Montréal (Québec) H2L 2C5 CANADA

Téléphone : 514 987-3000 poste 3910
Télécopieur : 514 987-0397
Courriel : ceim@uqam.ca

À propos

Doté d’une structure favorisant la recherche, l’innovation et l’échange des idées, le CEIM réunit des chercheurs de réputation internationale spécialistes de l’économie politique des processus d’intégration et de mondialisation. Les accords commerciaux, la mondialisation, le régionalisme, le pouvoir des firmes, l’impact du numérique, autant de questions qui font l’objet des recherche du centre.

Abonnez-vous au bulletin