> >

La monnaie dévoilée par ses crises


Les crises monétaires sont des moments privilégiés pour saisir les dimensions non seulement économiques mais aussi politiques, sociales et symboliques de la monnaie. Elles révèlent son essence comme construction sociale ; elles problématisent le fait monétaire en termes de dette, de souveraineté, de confiance. Au-delà d’une riche description de crises monétaires (trois continents couverts, à travers 25 siècles), les auteurs – historiens, économistes –, soulignent le caractère institutionnel, politique et symbolique de la monnaie. Ils dégagent une morphologie des crises monétaires qui rend compte de leur complexité. Ils mettent ainsi à l’épreuve des faits les hypothèses théoriques qui font de la monnaie un rapport de confiance. Chacun des volumes constitue un tout et peut se lire indépendamment l’un de l’autre.

- Bruno Théret (dir.) Vol. I : Crises monétaires d’hier et d’aujourd’hui Collection "Civilisations et sociétés", 2008, 512 pages.

- Bruno Théret (dir.) Vol. II : Crises monétaires en Allemagne et en Russie au XXe siècles Collection "Civilisations et sociétés", 2008, 296 pages.

Mots-clés : Monographies
Partager sur :

Dernières publications

Nous joindre

Adresse civique
Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Pavillon Hubert-Aquin, 1er étage
Bureau A-1560
Montréal (Québec) H2L 2C5 CANADA

Téléphone : 514 987-3000 poste 3910
Télécopieur : 514 987-0397
Courriel : ceim@uqam.ca

À propos

Doté d’une structure souple favorisant la recherche, l’innovation et l’échange des idées, le CEIM réunit des chercheurs de réputation internationale spécialistes de l’économie politique des processus d’intégration et de mondialisation.

Abonnez-vous au bulletin