> >

La reconnexion agricole Nord-Sud : Quels enjeux pour les pays en développement ?


Regnault, Henri (dir.). 2010. La reconnexion Nord-Sud : Quels enjeux pour les pays en développement ? Options méditerranéennes. 160 p.

Résumé

Par comparaison avec les produits industriels, la libéralisation du commerce international agricole s’est mise en place tardivement, au milieu des années 1990, avec la conclusion de l’Uruguay Round du GATT. Aujourd’hui, le Doha Round de l’OMC bute sur l’approfondissement de cette libéralisation. Par contre, à l’échelle d’accords régionaux comme l’ALENA et de nombreux accords bilatéraux entre pays développés et pays en développement, des marchés agricoles s’ouvrent, souvent encadrés dans des quotas tarifaires et éventuellement des calendriers. Dans le cadre du programme de recherche en réseau ACRALENOS (Analyse Comparée des Relations Agricoles en Libre-Echange Nord Sud) et en s’appuyant sur des cas méditerranéens et latino-américains, cet ouvrage s’efforce de montrer la complexité des impacts de la libéralisation agricole sur les pays en développement, qui doivent gérer les opportunités qu’elle offre tout en prenant garde aux vulnérabilités sociales, économiques et environnementales que cette libéralisation peut activer.

Partager sur :

Dernières publications

Nous joindre

Adresse civique
Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Pavillon Hubert-Aquin, 1er étage
Bureau A-1560
Montréal (Québec) H2L 2C5 CANADA

Téléphone : 514 987-3000 poste 3910
Télécopieur : 514 987-0397
Courriel : ceim@uqam.ca

À propos

Doté d’une structure souple favorisant la recherche, l’innovation et l’échange des idées, le CEIM réunit des chercheurs de réputation internationale spécialistes de l’économie politique des processus d’intégration et de mondialisation.

Abonnez-vous au bulletin