> >

BAE SYSTEMS au coeur de du processus de globalisation de l’industrie de la défense

,

L’industrie de défense européenne a connu de profonds bouleversements au cours des dernières années dans la foulée du processus de regroupement orchestré par les prin cipaux gouvernements du continent. À la fin de l’an 2000, deux organisations semblent être destinées à chapeauter le complexe industriel militaire européen. Il s’agit de BAE Systems et de la Société européenne d’aéronautique de défense (désignée couramment sous son acronyme anglais EADS). EADS apparaît comme le fruit d’une volonté politique de jeter les bases d’une vaste organisation transeuropéenne de dimension mondiale. Un an après sa création, la nature et la stratégie de BAE Systems demeurent incertaines. Pourtant, du point de vue de l’industrie européenne d’armement, il est nécessaire d’appréhender plus précisément les moyens et les buts de cette organisation qui se présente, sur la scène internationale, comme “la plus américaine des firmes européennes et la plus européenne des firmes américaines ” .

Référence :

Yves Bélanger et Jean-Paul Hébert, « BAE SYSTEMS au cœur du processus de globalisation de l’industrie de la défense », Arès, no 47, Vol. XIX, fascicule 1, avril 2001.

L’article complet se trouve en pièce jointe.

Partager sur :

Dernières publications

Nous joindre

Adresse civique
Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Pavillon Hubert-Aquin, 1er étage
Bureau A-1560
Montréal (Québec) H2L 2C5 CANADA

Téléphone : 514 987-3000 poste 3910
Télécopieur : 514 987-0397
Courriel : ceim@uqam.ca

À propos

Doté d’une structure souple favorisant la recherche, l’innovation et l’échange des idées, le CEIM réunit des chercheurs de réputation internationale spécialistes de l’économie politique des processus d’intégration et de mondialisation.

Abonnez-vous au bulletin