> >

Du G 10 au G 20 : une fiche d’information sur les principaux groupes oeuvrant en marge des grandes institutions économiques internationales


Ce document propose de dresser un état des différents groupes de pays qui se
sont formés depuis les années 1960.
Suite à la crise des années 1930 et à la deuxième guerre mondiale, un certain
nombre de pays ont ressenti le besoin de former des institutions à même de
protéger les pays membres de l’éventualité de crises financières. Au sortir de la
guerre deux institutions ont donc été créées : le Fonds Monétaire International et la
Banque Mondiale.
La recherche de stabilité financière, parallèlement au développement
économique, s’est accrue au fur et à mesure de l’ouverture économique des États et
de la multiplication des échanges de toutes sortes (biens, services, capitaux…).
Cette finalité de développement couplée à la recherche d’une stabilité financière a
amené des pays aux caractéristiques économiques et aux préoccupations similaires
à se regrouper. (suite dans le document joint)

Partager sur :

Dernières publications

Nous joindre

Adresse civique
Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Pavillon Hubert-Aquin, 1er étage
Bureau A-1560
Montréal (Québec) H2L 2C5 CANADA

Téléphone : 514 987-3000 poste 3910
Télécopieur : 514 987-0397
Courriel : ceim@uqam.ca

À propos

Doté d’une structure favorisant la recherche, l’innovation et l’échange des idées, le CEIM réunit des chercheurs de réputation internationale spécialistes de l’économie politique des processus d’intégration et de mondialisation. Les accords commerciaux, la mondialisation, le régionalisme, le pouvoir des firmes, l’impact du numérique, autant de questions qui font l’objet des recherche du centre.

Abonnez-vous au bulletin