> >

Les Amérindiens isolés et l’extraction de gaz en Amazonie péruvienne. Le cas de Camisea et de la Réserve Territoriale Kugapakori, Nahua et Nanti (RTKNN).

Volume 15, numéro 6


Résumé :

Cette chronique traite de l’extraction de gaz en Amazonie péruvienne et de ses conséquences pour les populations amérindiennes dites en « isolement volontaire » et en « contact initial ». Il s’agit de groupes qui ont choisi, pour diverses raisons et depuis plus ou moins longtemps, d’éviter les contacts avec le reste de la société nationale. Extrêmement vulnérables physiquement, démographiquement et culturellement, ces populations bénéficient depuis les années 2000 d’une meilleure reconnaissance internationale et de certains régimes de protection territoriale. Nous évoquerons le cas de Camisea, qui est le plus grand projet d’extraction d’hydrocarbures au Pérou, et de l’extension des activités de prospection dans la réserve territoriale voisine. Cette incursion de l’industrie du gaz au cœur de la Réserve Territoriale Kugapakori, Nahua et Nanti (RTKNN) pose la question de la survie des populations qui y vivent (Feather, 2014).

Bonne lecture

Partager sur :

Dernières publications

Nous joindre

Adresse civique
Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Pavillon Hubert-Aquin, 1er étage
Bureau A-1560
Montréal (Québec) H2L 2C5 CANADA

Téléphone : 514 987-3000 poste 3910
Télécopieur : 514 987-0397
Courriel : ceim@uqam.ca

À propos

Doté d’une structure souple favorisant la recherche, l’innovation et l’échange des idées, le CEIM réunit des chercheurs de réputation internationale spécialistes de l’économie politique des processus d’intégration et de mondialisation.

Abonnez-vous au bulletin