Controverses environnementales : Le cas du bassin Lorrain

Lundi 16 avril 2018, 14h00, local A-1715, UQAM - Pavillon Hubert-Aquin

Caroline Patsias, 16 avril 2018

Conférence de Marieke Stein
Maître de conférences en sciences de l’information et de la communication
Centre de recherche sur les médiations, Université de Lorraine

Commentaire de René Audet
Professeur au Département de stratégie, responsabilité sociale et environnementale, ESG UQAM
Titulaire de la Chaire de recherche UQAM sur la transition écologique

Dans ses recherches, Marieke Stein Muller s’intéresse aux enjeux soulevés par les reconversions énergiques sous deux aspects :

1) Celui des mobilisations collectives et des controverses environnementales. Marieke Stein Muller a étudié plus particulièrement une controverse actuellement active dans le bassin houiller lorrain, portant sur les forages de gaz de couche de charbon (Coal Bed Methane).

2) Celui des politiques publiques et de la participation citoyenne. Également engagée aux côtés des collectifs d’opposants à cette exploitation, elle travaille sur l’implication des chercheurs en sciences sociales et sur les moyens de favoriser une participation effective du public aux décisions d’aménagement et aux choix énergétiques et/ou industriels. C’est dans ce cadre qu’elle participe au projet CAP-CONTROVERSES de l’Université de Lorraine, visant à créer un jeu de rôles pour faciliter le dialogue entre parties prenantes de controverses locales et favoriser l’empowerment des acteurs associatifs.

Ces enjeux constitueront les éléments centraux de sa conférence via l’exemple des controverses environnementales en Lorraine

Conférence organisée par Caroline Patsias, membre régulière du CIRDIS et professeure au département de science politique de l’UQAM