Vers un ISO pour les organismes d’aide ?

Gabriel C. Goyette, 29 juin 2007

Les organismes du secteur de l’aide, quelle soit locale ou internationale, d’urgence, humanitaire ou au développement sollicitent de plus en plus la générosité du public afin de remplir leurs missions. On constate que ce dernier répond à ces appels de façon croissante. Se faisant, la question de la gouvernance des organismes d’aide devient une problématique fondamentale puisque la décision de donner est conditionnelle à la confiance que cette charité servira les objectifs visés par les donateurs et ne sera pas dilapidée en frais de gestion abusifs ou détournée à d’autres fins. Il est primordial de mettre en place des moyens de renforcer la confiance du public dans les organismes du secteur de l’aide et de permettre aux donateurs d’identifier les organisations responsables et qui respectent les normes les plus élevées en termes de gestion. ISO étant une norme largement reconnue et ayant fait ses preuves dans le secteur privé, y a-t-il là une avenue intéressante pour le secteur de l’aide ? Cette étude vise à répondre à cette interrogation ; Vers un ISO de l’aide ? À vous d’en juger.