Le projet minier de QIT Madagascar Mineral à Tolagnaro (Fort-Dauphin, Madagascar) : quels enjeux de développement ?

Afrique Contemporaine, n. 221, 2007/1. pp. 205-223.

Bruno Sarrasin, 19 octobre 2007

Cet article est diponible en-ligne ; Pour le consulter, cliquez ici.

L’article propose l’étude d’un cas de développement industriel dans une région du sud-est de Madagascar. Depuis 20 ans, la société QIT Madagascar Minerals S.A. (QMM) étudie la faisabilité d’un projet d’exploitation de sables minéralisés à forte teneur d’ilménite, près de Tolagnaro. Des réserves ont été émises quant aux effets économiques, environnementaux et sociaux de l’exploitation minière dans la région. Cependant, sans exploitation minière et sans les programmes d’infrastructure reliés à un tel projet, le potentiel de développement économique de la région est limité. Cet article propose d’explorer les enjeux politiques et économiques auxquels sont confrontés les pays d’Afrique sub-saharienne en général et Madagascar en particulier. S’appuyant sur une approche d’économie politique, notre analyse identifie non seulement les mécanismes qui ont permis au projet d’intégrer, en plus de la croissance économique, les dimensions de protection de l’environnement et de lutte contre la pauvreté, mais révèlent les blocages potentiels de sa mise en œuvre.