Accueil
Accueil CEIM / Accueil GGT / Gouvernance globale du travail (GGT) / Les normes internationales du travail et la mondialisation de la production (...)

Les normes internationales du travail et la mondialisation de la production : le cas du Japon

9 janvier 2006 , par Éric Boulanger

« Les normes internationales du travail et la mondialisation de la production : le cas du Japon », Centre études internationales et mondialisation / Projet Gouvernance globale du travail, UQAM, Montréal, novembre 2006, 51p.

Ce rapport aborde deux thèmes en matière de normes internationales du travail (NIT) dans la perspective du Japon :

1) la présence des travailleurs étrangers sur le territoire nippon comme alternative au déclin démographique et pour pallier la pénurie de travailleurs et de professionnels et

2) le rôle des firmes japonaises, installées en Asie, dans l’amélioration des conditions de travail de leurs employés asiatiques dans le contexte de la concurrence régionale. Ces deux thèmes ne sont pas dissociables.

Le déclin démographique et la concurrence asiatique sont les deux principaux défis de l’économie japonaise. Le respect des NIT sera crucial pour l’avenir du Japon : dans le premier cas, les travailleurs étrangers imposent des pressions sociales intenses sur une société fermée à l’immigration et, dans le deuxième cas, la compétitivité des firmes japonaises repose en grande partie sur leurs installations asiatiques dont la très grande efficacité est accentuée par les bas salaires en vigueur dans la région.

Partager

Partager sur Facebook  
Gouvernance Globale du Travail (GGT) ggt @uqam.ca Plan du site Haut Haut
Université du Québec à Montréal (UQAM)    Institut d'études internationales de Montréal (IEIM)    Centre d'études sur l'intégration et la mondialisation (CEIM)    CANADA    Ressources humaines et Développement social Canada    Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)