Accueil
Accueil CEIM / Accueil GGT / Gouvernance globale du travail (GGT) / Les syndicalismes canadien et québécois : outils de réflexion pour l’Europe (...)

Les syndicalismes canadien et québécois : outils de réflexion pour l’Europe syndicale ?

11, 12 et 13 octobre 2006 , par Thomas Collombat

« Les syndicalismes canadien et québécois : outils de réflexion pour l’Europe syndicale ? », colloque international Cent ans après la ¨Charte d’Amiens¨ : la nation d’indépendance syndicale face à la transfomration des pouvoirs, 11, 12 et 13 octobre 2006, Amiens, organisé par le CURAPP en collaboration avec l’UMR Triangle et l’Institut de Sociologie de l’ULB.

Ainsi, cette présentation vise à faire le point sur l’état de l’indépendance syndicale au Canada et au Québec, et à en tirer des conclusions pertinentes pour les syndicalismes européens. Sans plonger dans la normativité, nous identifierons surtout des pistes de réflexion sur le sujet, tout en espérant contribuer à une meilleure connaissance mutuelle des réalités syndicales. Dans un premier temps, nous dresserons le portrait du syndicalisme au Canada et au Québec dans un contexte nord-américain d’encadrement juridique des relations du travail. Puis nous nous intéresserons plus précisément à la question de l’indépendance syndicale, considérée sous ses deux dimensions du rapport à l’État et du rapport aux partis politiques. Finalement, nous identifierons quelques tendances pouvant nourrir la réflexion de part et d’autre de l’Atlantique.

Suite dans le document joint

Partager

Partager sur Facebook  
Gouvernance Globale du Travail (GGT) ggt @uqam.ca Plan du site Haut Haut
Université du Québec à Montréal (UQAM)    Institut d'études internationales de Montréal (IEIM)    Centre d'études sur l'intégration et la mondialisation (CEIM)    CANADA    Ressources humaines et Développement social Canada    Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)