Accueil - Groupe de recherche sur l'intégration continentale (GRIC) Groupe de recherche sur l'intégration continentale (GRIC) Centre d'études sur l'intégration et la mondialisation (CEIM)
Accueil CEIM / Accueil GRIC / Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) / Pour un fédéralisme monétaire européen : De la monnaie unique à une monnaie (...)

Pour un fédéralisme monétaire européen : De la monnaie unique à une monnaie commune et des monnaies subsidiaires nationales

Puce noire 25 février 2015 , Bruno Théret

I.Aux sources de la crise actuelle, les contradictions entre une monnaie marchande et
un projet politique

La crise actuelle de la zone euro montre que la pensée économique dominante doit être
profondément révisée. En effet, c’est cette pensée qui empêche les gouvernements
européens de tirer les leçons de l’histoire des crises monétaires et les conduit à répéter les
erreurs passées. Plus précisément, elle ne permet pas de comprendre pourquoi une monnaie
inspire ou non de la confiance. Tout le monde parle aujourd’hui de la crise de confiance qui
frappe l’euro, mais en réduisant la confiance à la « crédibilité », celle des États vis-à-vis des
investisseurs. En réalité, instaurer confiance dans une monnaie n’est possible qu’à condition
de comprendre que la monnaie est une institution sociale et non seulement un moyen de
régler les transactions. Pour qu’il y ait de la confiance dans une monnaie, les principes
d’organisation de cette monnaie doivent être cohérents avec ceux qui fondent la communauté
politique.

Documents joints

info document (PDF - 179.5 ko)

Partager

Partager sur Facebook  
Groupe de recherche sur l'intégration continentale (GRIC) gric @uqam.ca Retour en haut de la page
Université du Québec à Montréal (UQAM)            Institut d'études internationales de Montréal (IEIM)            Fond de recherche sur la société et la culture | Québec            Ressources humaines et Développement des compétences Canada