Accueil - Groupe de recherche sur l'intégration continentale (GRIC) Groupe de recherche sur l'intégration continentale (GRIC) Centre d'études sur l'intégration et la mondialisation (CEIM)
Accueil CEIM / Accueil GRIC / Rapports des activités et conférences antérieures / L’IEIM co-organise un panel à la Conférence de Montréal

L’IEIM co-organise un panel à la Conférence de Montréal

Puce noire L’Europe et les Amériques : entre la confrontation et la complémentarité ? , Institut d’études internationales de Montréal (IEIM)

en collaboration avec la Chaire Jean-Monnet en intégration européenne de l’Université de Montréal

Franc succès pour le panel co-organisé par l’IEIM "L’Europe et les Amériques : entre la confrontation et la complémentarité ?"

La rencontre de deux grands espaces économiques

La devise de l’Union européenne est d’être « unie dans la diversité », mais comment cet objectif peut-il se réaliser dans le contexte international actuel ? Est-ce que l’intégration économique peut se poursuivre sans union politique ? Quelles sont les attentes des États-Unis face l’expansion de l’Union européenne ? Les agendas économiques et politiques des États-Unis et de l’Europe sont-ils compatibles ?

Nos experts ont tenter de répondre à ces question le 8 juin dernier.

Le panel était co-présidé par Mme. Anne Leahy,directeure, Institut d’études internationales de Montréal, UQAM et Mme Nanette Neuwahl, titulaire, Chaire Jean-Monnet en intégration européenne de l’Université de Montréal

Conférenciers :

- François Bujon de l’Estang, ambassadeur de France et chairman, Citigroup France

M. Bujon de l’Estang a parlé de la dérive des 2 continents, qui s’éloignent même s’ils sont construit sur le même socle de valeurs communes (les valeurs des lumières). Cependand, les défis mondiaux (tel que la pauvreté) sont tel que l’Europe et les États-Unis sont condamné à s’entendre.

- Todd Buchholz, auteur, commentateur, ancien directeur des politiques économiques de la Maison Blanche, États-Unis

M. Buchholz, a fait pour sa part un plaidoyer en faveur du libre-échange et du marché comme mécanisme de règlement des différents. Il a en outre pourfendu, l’OPEP qu’il a accusé de jouer indûment sur le prix du pétrole alors qu’il n’a aucune autorité pour ce faire. M. Buchholz a également dénoncé les exceptions culturelles qui nuisent, selon lui, aux mécanismes auto-régulateurs du marché.

Commentaires :

- Serge Marti, rédacteur en chef, Le Monde Économie, France

À la lumière des différents entre M. Bujon de l’Estang et M. Buchholz, M. Marti à rappeler que l’Europe et l’Amérique étaient de toute façon condamné à vivre et travailler ensemble.

Partager

Partager sur Facebook  
Groupe de recherche sur l'intégration continentale (GRIC) gric @uqam.ca Retour en haut de la page
Université du Québec à Montréal (UQAM)            Institut d'études internationales de Montréal (IEIM)            Fond de recherche sur la société et la culture | Québec            Ressources humaines et Développement des compétences Canada