Accueil - Groupe de recherche sur l'intégration continentale (GRIC) Groupe de recherche sur l'intégration continentale (GRIC) Centre d'études sur l'intégration et la mondialisation (CEIM)
Accueil CEIM / Accueil GRIC / Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) / Le bilatéralisme américain : la nouvelle frontière du droit international des (...)

Le bilatéralisme américain : la nouvelle frontière du droit international des brevets

Puce noire 10 octobre 2007 , Jean-Frédéric Morin

Lumière sur un phénomène en émergence : l’exportation du droit américain des brevets

À l’ère de l’économie du savoir, le contrôle sur les richesses immatérielles est
devenu un enjeu central des relations internationales. Le droit international des
brevets soulève les controverses et les passions.
Alors que de vifs débats animent les négociations multilatérales de l’Organisation
mondiale du commerce, les États-Unis court-circuitent ces antagonismes et
recourent à la voie, plus discrète mais redoutablement efficace, du bilatéralisme.
Bien que les traités bilatéraux américains soient encore méconnus, ils se
multiplient à tout azimut et se répercutent sur les politiques nationales de
développement économique, d’accès aux médicaments, de protection des savoirs
autochtones, d’agriculture traditionnelle et de transferts technologiques.
Jean-Frédéric Morin dresse un nouveau portait du droit international des
brevets en analysant ce bilatéralisme en émergence. Cette étude détaillée
arrive à point, à l’heure où de nombreux pays s’apprêtent à lancer à
leur tour des négociations bilatérales avec les États-Unis.

L’AUTEUR

- Jean-Frédéric MORIN, docteur en droit de l’Université
de Montpellier et docteur en science politique de l’Université du
Québec, chercheur au Centre des politiques en propriété intellectuelle
de l’Université McGill.
- Préface de Michel VIVANT, professeur à l’Université de
Sciences politiques de Paris et expert auprès des autorités
françaises et européennes.

COMMENTAIRES

« Croisant l’analyse juridique des traités commerciaux et l’analyse politique des stratégies déployées par les États-Unis, Jean-Frédéric Morin retrace d’une façon tout à fait originale les débats qui ont opposé les négociateurs. Le résultat : un livre aussi convaincant que passionnant sur l’une des questions les plus débattues qui soient. »
- Christian Deblock, professeur de science politique à l’Université du Québec à Montréal

« Lors de l’adoption de la Déclaration de Doha sur la santé publique de 2001, plusieurs ont cru vainement que le vent tournait en faveur des plus démunis. Aux yeux des États-Unis, par contre, c’était le signal qu’il fallait changer de tactique. Ce livre explique comment les négociations bilatérales sont devenues le nouveau terrain d’affrontement entre l’industrie pharmaceutique et les pays en développement. »
- Mark Fried, coordonateur de campagne, Oxfam

« Ce livre offre, dans un champ pourtant très complexe et controversé des relations internationales, un éclairage stimulant dans un style très accessible et précis. Indispensable pour les chercheurs, décideurs publics et négociateurs concernés par l’évolution du droit international de la propriété intellectuelle. »
- Laurence Tubiana, directrice de la Chaire de Développement Durable de Sciences Po à Paris

Documents joints

Bon de commande (PDF - 252.7 ko)

Partager

Partager sur Facebook  
Groupe de recherche sur l'intégration continentale (GRIC) gric @uqam.ca Retour en haut de la page
Université du Québec à Montréal (UQAM)            Institut d'études internationales de Montréal (IEIM)            Fond de recherche sur la société et la culture | Québec            Ressources humaines et Développement des compétences Canada