Accueil - Groupe de recherche sur l'intégration continentale (GRIC) Groupe de recherche sur l'intégration continentale (GRIC) Centre d'études sur l'intégration et la mondialisation (CEIM)
Accueil CEIM / Accueil GRIC / Publications / Groupe de recherche sur l’intégration continentale (GRIC) / La Convention sur la protection et la promotion de la diversité des (...)

La Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles et l’interface culture – commerce

Puce noire Diversité culturelle, identités et mondialisation, 2008 , Gilbert Gagné

Gagné, Gilbert, « La Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles et l’interface culture – commerce », dans G. Lachapelle (dir.), Diversité culturelle, identités et mondialisation, Les Presses de l’Université Laval, Québec, 2008, pp. 77-89.

Résumé :

Sous la direction de Guy Lachapelle

Le 18 mars 2007, la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles de l’Unesco est entrée en vigueur. Cette convention a pour objectif de donner aux États un outil leur permettant de mieux protéger leur identité culturelle.

L’ouvrage a pour premier objectif d’offrir une réflexion sur les enjeux qui ont entouré cette ratification et qui toucheront sa mise en œuvre. Les réflexions proposées ont été présentées lors d’un symposium organisé par l’Association internationale de science politique à l’automne 2006, à Montréal, afin non ­seulement d’évaluer le chemin parcouru – depuis l’idée force d’enchâsser dans un document certaines règles visant à protéger les cultures nationales ou régio­nales contre une certaine marchandisation des produits culturels –, mais d’envisager certaines perspectives d’avenir une fois la convention adoptée. Plusieurs pays ont mis en place des outils réglementaires et l’objectif de la convention est justement d’aider les États à se doter de cadres juridiques permettant la mise en valeur de toutes les cultures. Mais le grand défi pour les chercheurs et le droit international sera d’évaluer si cette convention est un outil efficace et de mesurer son effet comme outil de promotion et de sauvegarde des cultures du patrimoine mondial.

Ont collaboré à cet ouvrage Anja Brunner, Jacques Chagnon, John Coakley, Lydia Deloumeaux, Ahmed Djoghlaf, Clément Duhaime, Cem Utku Duyulmus, Gilbert Gagné, Jacinthe Gagnon, Micheline Labelle, Guy Lachapelle, Jean Laponce, Justine Boulais Laurier, Bruno Maltais, Jacques Paquette, Stéphane Paquin, Anne-Marie Robert et Nina Beatriz Stocco Ranieri.

Achetez le livre sur Les presses de l’Université Laval

Documents joints

Table des matières (PDF - 156.5 ko)

Partager

Partager sur Facebook  
Groupe de recherche sur l'intégration continentale (GRIC) gric @uqam.ca Retour en haut de la page
Université du Québec à Montréal (UQAM)            Institut d'études internationales de Montréal (IEIM)            Fond de recherche sur la société et la culture | Québec            Ressources humaines et Développement des compétences Canada