Accueil - Groupe de recherche sur l'intégration continentale (GRIC) Groupe de recherche sur l'intégration continentale (GRIC) Centre d'études sur l'intégration et la mondialisation (CEIM)
Accueil CEIM / Accueil GRIC / Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) / Le concept du développement durable : arbitraire, abusé et d’une utilité (...)

Le concept du développement durable : arbitraire, abusé et d’une utilité limitée

Puce noire Vendredi 24 février 2012 à 10h00

Urs Thomas

local A-3316, pavillon Hubert-Aquin, UQAM, métro Berri-UQAM

Résumé

Le concept de développement durable a prouvé son utilité, son potentiel, mais aussi ses limites depuis vingt ans avec son adoption comme toile de fond à la conférence onusienne sur l’environnement et le développement à Rio en 1992. Cette présentation propose le recours au terme de ‘l’ÉcoLomie’ pour dénommer l’interface entre l’écologie et l’économie, y compris la réduction de la pauvreté au niveau national, régional ou global. Le but ici n’est donc pas du tout de remplacer le terme de développement durable ; plutôt le but est de donner un meilleur profil à cette interface qui est considérée comme cruciale mais en même temps trop négligée dans les médias et aussi dans les analyses des politiques internationales environnementales du monde académique.

Conférencier : Urs Thomas, Administrateur, éditeur et rédacteur en chef,
EcoLomics international, Global EcoLomics

Urs P. Thomas est né à Zürich en 1944 et a fait un B.Sc. en biologie de l’environnement et un MBA à Concordia ainsi qu’un PhD en science politique à l’UQAM. Sa thèse de doctorat (1993) analysait le Programme des Nations Unies pour l’environnement. Après avoir œuvré comme chargé de cours au Québec et en Ontario, Thomas à été chercheur à la faculté de droit de l’Université de Genève en droit international publique de 2000 à 2008, dans le domaine du commerce et de l’environnement. Il est aussi le cofondateur d’une petite ONG en ligne EcoLomics-International.org dont il continue à fonctionner comme administrateur. Cette ONG se penche sur les rapports entre l’écologie et l’environnement au niveau mondial en privilégiant le terme ‘écolomie’ pour dénommer cette interface.

Présidence : Michèle Rioux, directrice du CEIM

Entrée libre et gratuite.

Partager

Partager sur Facebook  
Groupe de recherche sur l'intégration continentale (GRIC) gric @uqam.ca Retour en haut de la page
Université du Québec à Montréal (UQAM)            Institut d'études internationales de Montréal (IEIM)            Fond de recherche sur la société et la culture | Québec            Ressources humaines et Développement des compétences Canada