Accueil - Groupe de recherche sur l'intégration continentale (GRIC) Groupe de recherche sur l'intégration continentale (GRIC) Centre d'études sur l'intégration et la mondialisation (CEIM)
Accueil CEIM / Accueil GRIC / Publications / Mondialisation, institutions et nouvelle diplomatie commerciale / L’ALENA, modèle du régionalisme de deuxième génération

L’ALENA, modèle du régionalisme de deuxième génération

Puce noire 24 février 2014 , Christian Deblock

Résumé

Entré en vigueur le 1er janvier 1994, l’Accord de libre-échange nord-américain (ALENA) a atteint sa vingtième année d’existence en 2013. Il inclut le Canada, les États-Unis et le Mexique et fait suite à l’Accord de libre-échange canado-américain . Porteur de la vision que les États-Unis se faisaient de l’intégration et des orientations que devait prendre le système commercial multilatéral, l’ALENA devait en être le modèle et la force de changement, et ce tout en assurant la défense de leurs intérêts commerciaux voire stratégiques dans le monde.

Nous nous proposons d’orienter la discussion dans ces deux directions dans ce chapitre*. Celui-ci se divise en trois parties. La première partie porte sur l’ALENA et ses traits caractéristiques, la seconde sur son bilan et ses limites, et la troisième sur le rôle qu’il joua dans la promotion par les États-Unis de leur conception du régionalisme. L’ALENA reste un cas d’école. Aussi, reviendrons-nous en conclusion sur les leçons que l’on peut en tirer.

* Ce texte est la version française de « The NAFTA Regionalist Model and the US Trade Policy », à paraître dans Mario Telo, European Union and New Regionalism, Londres, Ashgate, 2013

Partager

Partager sur Facebook  
Groupe de recherche sur l'intégration continentale (GRIC) gric @uqam.ca Retour en haut de la page
Université du Québec à Montréal (UQAM)            Institut d'études internationales de Montréal (IEIM)            Fond de recherche sur la société et la culture | Québec            Ressources humaines et Développement des compétences Canada